cardère


cardère

cardère [ kardɛr ] n. f.
• 1778; o. i.; p.-ê. à rattacher à la famille de chardon, carder, ou formation sav. à partir du lat. carduus « chardon »
Plante des lieux incultes (dipsacacées) qui porte des capitules à bractées épineuses (qui servaient autrefois au cardage (cf. Chardon à foulon). Un bouquet sec de chardons et de cardères.

cardère nom féminin (peut-être latin carduus, chardon) Nom commun au chardon à foulon, dont le capitule servait autrefois à carder les laines, et au cabaret des oiseaux. (Famille des dipsacacées.)

⇒CARDÈRE, subst. fém.
BOT. Chardon de la famille des Dipsacées appelé aussi chardon à foulon, dont les têtes épineuses étaient employées pour le cardage. Leurs grandes plumes [des oisillons] poussent, les voilà presque débourrés... Il suffira d'une petite pluie, quelques gouttes d'eau dans la feuille des cardères (GENEVOIX, Rroû, 1931, p. 94).
Prononc. et Orth. Transcr. de la forme cardère : []. Tous les dict. donnent la forme cardère. Elle est forme unique ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, ROB., Lar. encyclop., Lar. Lang. fr.; DG signale au sujet de cette forme : ,,Semble pour cardière``; cf. aussi ds Lar. 19e qui enregistre cardière en plus de cardère. La forme cardiaire (dernière transcr. ds LITTRÉ : kar-di-êr) se trouve ds Lar. 19e, LITTRÉ, DG, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e et QUILLET 1965. Étymol. et Hist. [1775 cardère Lamy d'apr. DAUZAT 1973]; 1778 (C. LAMARCK, Flore franç., éd. 1795, iii, No. 935 ds BARB. Misc. 13, n° 22); 1784 cardière (DE SAINT-GERMAIN, Manuel des végétaux, ibid.)-Lar. 19e; 1832 cardiaire (RAYMOND). Orig. incertaine, à rattacher prob. à la famille de chardon-carder — ou bien formation savante, due aux botanistes du XVIIIe s., à partir du lat. carduus (chardon) (BL.-W.5; FEW t. 2, p. 371b; BARB. Misc. 13, n° 22) avec finale obsc. -ère, soit mis pour -ière bien que ce suff. serve d'ordinaire, avec un nom de végétal, à désigner un lieu couvert de plantations, soit mis pour -aire p. anal. avec cymbalaire, linaire, noms de plantes — ou bien plutôt empr. au prov. cardayro « id. » (attesté dans la Creuse, la Dordogne, la Corrèze ds ROLL. Flore t. 7, p. 9), dér. de cardar « carder » (XIVe s. ds RAYN.) avec suff. -ayro, issu du lat. -átor.

cardère [kaʀdɛʀ] n. f.
ÉTYM. 1778, Lamarck; orig. incert., p.-ê. à rattacher à la famille de chardon, carder, ou bien formation savante à partir du lat. carduus « chardon ».
Bot. Plante des lieux incultes, de la famille des Dipsacées, qui porte des capitules à bractées épineuses (celles-ci servaient autrefois au cardage), appelée aussi chardon à foulon. || Les feuilles ornementales de la cardère ont fait donner à la plante le nom de cabaret aux oiseaux (ou lavoir, bain de Vénus) à cause de leur facilité à retenir l'eau de pluie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cardère — cardère, cardoè lieu où poussent les chardons Hautes Pyrénées …   Glossaire des noms topographiques en France

  • Cardère — Dipsacus Dipsacus …   Wikipédia en Français

  • cardère — (kar dê r ) s. f. Plante bisannuelle nommée aussi chardon à foulon. ÉTYMOLOGIE    Carde …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Cardere laciniee — Cardère laciniée Cardère laciniée …   Wikipédia en Français

  • Cardère Laciniée — Cardère laciniée …   Wikipédia en Français

  • Cardere sauvage — Cardère sauvage Cardère sauvage …   Wikipédia en Français

  • Cardère Sauvage — Cardère sauvage …   Wikipédia en Français

  • Cardere velue — Cardère velue Cardère velue …   Wikipédia en Français

  • Cardère Velue — Cardère velue …   Wikipédia en Français

  • Cardère laciniée — Dips …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.